• L’acupuncture et la grossesse

    L’acupuncture et la grossesse

    Événement mémorable dans la vie d’une femme, la grossesse est une véritable aventure puisqu’elle entraine une série de transformations métaboliques, physiologiques, anatomiques, et psychiques qui peuvent être à la fois plaisantes et inconfortables. Les neuf mois de gestation exigent une adaptation constante même si elle s’avère relativement facile.

    Comme médecine préventive, l’acupuncture peut être très efficace dans le suivi de la grossesse. En effet, cette méthode «naturelle» peut soigner les petits maux comme les nausées, les vomissements ou la fatigue, et ce, surtout, sans danger pour le bébé. L’acupuncture permet d’éviter le recours aux médicaments et de prendre en charge sa santé tout en se donnant un temps d’arrêt et de repos.

    L’acupuncteur peut ainsi détecter les divers malaises de grossesse avec une prise « des pouls chinois », soit une recherche et étude de la qualité du pouls du patient, un examen de la langue et un questionnement méticuleux. Généralement, si la grossesse se déroule bien, on suggère un traitement par mois jusqu’à la 36e semaine, et deux ou trois pendant le 9e mois. À La Petite Clinique, le suivi est toutefois adapté à chaque patiente.

     

    Durant la grossesse l’acupuncture permet de :

    • atténuer les nausées et les vomissements
    • soulager l’anxiété et l’angoisse
    • soigner les saignements de nez
    • traiter la constipation
    • alléger les troubles de la circulation, l’enflure et la lourdeur des jambes
    • soulager les douleurs lombaires, du sciatique et les douleurs abdominales et pelviennes
    • prévenir les menaces d’accouchement prématuré
    • modifier la position du fœtus en cas de présentation de siège entre la 30e et la 34e semaine (taux moyen de réussite 85% selon des études récentes)

     

    Pour la préparation à l’accouchement, l’acupuncture permet de :

    • déclencher le travail en cas de dépassement du terme ou d’indications thérapeutiques
    • favoriser l’assouplissement du périnée
    • stimuler la contractilité utérine

     

    Au cours de l’accouchement, l’acupuncture permet de :

    • réduire le temps de travail
    • soulager les douleurs postérieures, antérieures et latérales
    • stimuler la descente fœtale
    • traiter le ralentissement du travail
    • favoriser l’assouplissement du périnée
    • réduire les risques de césarienne et les souffrances qui y sont associées
    • diminuer la médication
    • écourter la période de délivrance et traiter la rétention placentaire

     

    Votre acupuncteur peut donc s’avérer être votre meilleur ami tout au long de votre prochaine grossesse.

    Contactez-nous pour une consultation.

     

    *Source: http://www.acupuncture-quebec.com/

Laissez un commentaire

Annuler

Témoignage

Une expérience très appréciée, belle détente. Un traitement d’acupuncture qui m’a apporté une grande amélioration pour divers problèmes, douleur au cou, épaule et tunnel carpien. J’ai évité une opération dans chacune de mes mains. Cela a débloqué les tunnels, enlevé l’engourdissement et la douleur dans la nuit. Aussi, ça améliore les muscles et enlève les tensions et nœuds en plus de la douleur. Je recommande l’acupuncture à tout mon entourage. Le traitement est presque sans douleur en général ou minime. Un bien fait pour le corps. Un traitement une fois par mois jusqu’à ma retraite c’est certain. Je travaille très physique donc mes muscles sont très sollicités. Je prends soin de moi, j’aime cette approche.
Nathalie D. (Acupuncteure : Annie Moreau-Bélisle)

Notre blog