• L’ostéopathie et la périnatalité

    De la conception, pendant la grossesse, à l’accouchement et jusqu’aux premiers pas de bébé, l’ostéopathie peut vous accompagner tout au long de ces étapes importantes de votre vie et de celles de votre nouveau bébé. 
     
    Pendant la conception, certains troubles mécaniques (perte de mobilité au niveau des articulations du bassin et des vertèbres lombaires) peuvent entraver la bonne circulation des organes reproducteurs. Quelques séances avec votre ostéopathe peuvent aider le corps de la femme à faciliter l’arrivée de ce nouvel être en elle.
     
    Lors de la grossesse, différents symptômes incommodants, voir même invalidants, peuvent également être soulagés en ostéopathie. La nausée, le reflux gastrique, la constipation, les troubles musculo-squelettiques (cervicalgies, sciatalgie, etc) et la préparation à l’accouchement sont les raisons les plus fréquentes de consultation en ostéopathie.
     
    Avec l’arrivée de bébé, les nouvelles mamans ont de plus en plus le réflexe de lui faire faire un suivi en ostéopathie. Effectivement, pendant l’accouchement, votre bébé aura subi des contraintes au cours de son passage (que ce soit pour un accouchement par voies basses ou par césarienne) et votre ostéopathe peut l’aider à mieux récupérer et lui éviter certains troubles ultérieurs (difficulté pour la tété, inconfort pour certaines positions, pleurs excessifs, reflux, gaz et constipations).
     
    Vous, chères mamans, vous allez devoir penser à votre propre récupération aussi, à soulager les tensions qui apparaissent pendant les heures que vous portez bébé pour le nourrir et le consoler ! L’ostéopathie est une thérapeutique qui s’allie parfaitement avec l’acupuncture et la massothérapie : assurez-vous d’opter pour un mode de vie préventif, venez nous voir ou appelez l’un de nos thérapeutes pour de plus amples informations.
     
    Maude Boily,
    D.O. Ostéopathe

Laissez un commentaire

Annuler

Témoignage

En 2008, j’avais de gros problèmes de fatigue chronique. L’acupuncture m’a redonné l’énergie dont j’avais besoin. Depuis, je n’ai jamais cessé de voir mon acupunctrice, Catherine, car elle soigne plusieurs petits bobos. Dernièrement, il y a eu le bas du dos qui faisait si mal que ça touchait le nerf sciatique, mais grâce à quelques traitements, tout est revenu à la normale. Merci à vous de m’avoir fait profiter de votre savoir.
Colette B. (Acupuncteure : Catherine Hopper)

Notre blog