• L’ostéopathie en mode prévention

    Tout d’abord pourquoi ça fonctionne, l’ostéopathie ?

    L’ostéopathie est une thérapeutique manuelle qui a pour mission de libérer le corps des tensions et des pertes de mobilité qui se manifestent par des douleurs et des symptômes.

    Pour ce faire, l’ostéopathe doit bien cerner l’endroit où se situe le déséquilibre et de quelle façon les structures avoisinantes réagissent face aux perturbations auxquelles elles font face.

    Prenons l’exemple de quelqu’un qui consulte pour une douleur située entre les omoplates et près des vertèbres, gênant ainsi le mouvement du tronc et du cou. Lors de l’examen, son ostéopathe évaluera bien sûr les vertèbres, les côtes, les muscles, mais il déterminera aussi quels sont les autres systèmes affectés (l’articulation de l’épaule, le mouvement de la respiration, la présence de récentes palpitations ou de toux, de maux de tête, de troubles de la digestion etc.).

    Pourquoi ? Parce que la douleur et la difficulté à bouger peut provenir d’antécédents. Le corps a une très grande capacité d’adaptation pour maintenir son équilibre intérieur entre les différents systèmes (le rythme cardiaque, la respiration, la digestion, la régulation du système nerveux et la sécrétion d’hormones), que l’on nomme homéostasie. Lorsque trop de perturbations surviennent, le corps perd en énergie et se met à envoyer des signaux pour aviser que son équilibre interne est perturbé (fatigue qui perdure, tension musculaire, douleur au niveau du cou, du dos, et de l’épaule, maux de tête, trouble du système digestif et hormonal, perturbation du sommeil, trouble de l’humeur etc.).
    Aussi, les fascias, les ligaments et les muscles sont tous des tissus d’ancrage qui forment des chaînes mécaniques dont le but premier est d’assurer une bonne mobilité, donc une bonne homéostasie. Lorsqu’une articulation, un organe, un nerf, des vaisseaux sanguins ou un système est défectueux, il affecte également d’autres structures et fonctions par l’intermédiaire de liaisons.

    C’est pourquoi votre ostéopathe vous recommande de faire un suivi après une séance : avec vos symptômes, un examen physique et sa palpation, il est en mesure de déterminer comment votre corps se comporte autour du symptôme qui est exprimé. C’est aussi pour cette raison qu’il vous proposera de venir le voir, même si tout va bien, 2 à 3 fois par an, par mesure préventive. Rappelez-vous qu’une séance en ostéopathie est encore plus efficace et facile à intégrer pour vous lorsque vos douleurs et symptômes sont apparents depuis moins de 4 semaines.

    Au plaisir de vous voir à La Petite Clinique !
    Maude Boily D.O.

Laissez un commentaire

Annuler

Témoignage

En 2008, j’avais de gros problèmes de fatigue chronique. L’acupuncture m’a redonné l’énergie dont j’avais besoin. Depuis, je n’ai jamais cessé de voir mon acupunctrice, Catherine, car elle soigne plusieurs petits bobos. Dernièrement, il y a eu le bas du dos qui faisait si mal que ça touchait le nerf sciatique, mais grâce à quelques traitements, tout est revenu à la normale. Merci à vous de m’avoir fait profiter de votre savoir.
Colette B. (Acupuncteure : Catherine Hopper)

Notre blog